Marie-Claire Carrère-Gée

Marie-Claire Carrère-Gée

Présidente du Conseil d'Orientation pour l'Emploi

Administrateur, puis administrateur principal du Sénat
entre 1989 et 2002, Marie-Claire Carrère-Gee a été responsable de la santé, de
l'assurance maladie et de la bioéthique au sein de la commission des Affaires sociales du Sénat
entre 1993 et 2000 ; elle a également été administrateur, puis
administrateur principal au sein de la direction des technologies nouvelles
(1989-1993) puis de la direction du budget (2001-2002) du Sénat.

Elle devient en 2002 la conseillère sociale de Jacques Chirac
avant de devenir secrétaire générale adjointe de
l'Élysée
. À ce titre, elle participe notamment à l'élaboration
des lois Fillon
sur la réforme des retraites, à la réforme de l’assurance maladie, au plan de
cohésion sociale, à la loi sur le droit au logement et aux chantiers
présidentiels (plan cancer, droits des personnes en situation de handicap).

Elle ne participe pas à la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy,
en 2007. Elle préside, nommée à ce poste par le Premier ministre François
Fillon, le Conseil d'orientation pour l'emploi à partir de
2007. Le 1er décembre 2011, le président de la République Nicolas Sarkozy
lui confie la mission de représenter la France au sein de la task force
du G20
sur l’emploi instituée par le sommet de Cannes.

En 2008 et 2009, elle a été membre de la Commission
plénière « France 2025 » auprès du Conseil d'analyse stratégique. Ayant participé aux États
généraux de l'industrie et présidé le groupe Emploi-Compétences,
elle a été membre de la Conférence nationale de l'industrie et elle est membre
du Conseil national de l'industrie. Elle est membre du Haut conseil du
financement de la protection sociale depuis sa création. Depuis 2013, elle est
membre du Global Agenda Coucil on Employment du Forum économique mondial. En 2011 et 2012, elle a été
vice-présidente du Conseil d'orientation de l'AFPA.

Depuis 2007, elle est conseiller-maître à la Cour des comptes.











Maître de conférences à Sciences Po pendant huit ans,
elle a publié en 2002
Les Temps de la liberté. L'autre façon de parler des retraites, un essai
politique préfacé par Alain Juppé.
Entre 2009 et 2012, elle a été membre du Conseil scientifique de la Fondation pour l'innovation politique.


Interventions (1)

Sponsor

Elite

Gold

Silver

Soutien

10 minutes pour évaluer la maturité numérique de votre entreprise

Accéder au test